L’effet de mode de chatroulette est-il passé ?

Il y a quelques temps naissait un site internet qui a réalisé un buzz incroyable : Chatroulette ! Ce site internet permettait, en un clic, d’être connecté avec un autre internaute du monde entier, au hasard ! La webcam de cet internaute était affichée sur notre écran, et on pouvait également discuter avec lui par l’intermédiaire du clavier ou du microphone de l’ordinateur…

Ce concept a séduit des millions d’internautes qui n’ont pas hésité à se ruer sur le site pour en découvrir les possibilités !

Un effet de mode ?

Certains pourraient se poser la question… Très rapidement, des dérives ont été observées sur Chatroulette : certains n’hésitaient pas à en faire un outil d’exhibitionnisme, et ce même si des mineurs fréquentaient le site !

D’autres ont trouvé des idées pour rendre drôle l’utilisation du site : certains s’amusaient à dessiner la personne avec qui ils étaient connectés en webcam ! D’autres affichaient des textes marrants, ou une photo d’un pendu. Une agence de publicité n’a pas hésité à afficher automatiquement une vidéo d’une délicieuse femme qui se transformait en monstre, dans le cadre de la promotion d’un film !

Quel avenir pour Chatroulette ?

Malgré tout, Chatroulette attire toujours davantage de curieux, et de gens qui ne sont pas choqués par ces pratiques, qui les tolèrent, qui les attirent, et savent qu’ils peuvent « zapper » les pervers du net.

Quoi qu’il en soit, le concept va continuer à se développer, à la fois sur Chatroulette, mais également sur ses « copies », qu’on retrouve un peu partout sur la toile !

Le fait de permettre de communiquer avec des personnes du monde entier séduit une large catégorie d’internautes. Ces derniers ont soif de rencontres, de dialogues, d’humour…

Le site de Chatroulette évolue peu-à-peu : le créateur propose désormais une option payante qui permet de cibler le sexe de ses correspondants, leur localisation géographique, etc.

Bref, Chatroulette et son concept de cam2cam n’ont pas terminé leur incroyable buzz…